Espace client (021 22 50 12)

021 22 50 00


Dimanche-Jeudi 8h30-17h30
la SAA affiche une résilience réelle face à la crise et maintient sa position de leader

la SAA affiche une résilience réelle face à la crise et maintient sa position de leader

Ajouté le 04/10/2021 00:00 par SAA

Avec 27 milliards DA de primes émises et 2,6 milliards DA de résultat net,

la SAA affiche une résilience réelle face à la crise, et consolide sa position parmi

les acteurs majeurs du secteur national des assurances.

 

La Société nationale d’assurance (SAA) conforte, de nouveau en 2020, son statut parmi les acteurs majeurs du marché national des assurances. Les comptes approuvés et certifiés par l’Assemblée générale ordinaire, qui s’est tenue le 20 juin 2021, le montrent amplement, si besoin est.

 

Au titre de l’exercice 2020, les comptes sociaux de cette Compagnie font ressortir les principaux indicateurs suivants :

 

  • Un résultat net d’impôt de 2,64 milliards DA, en progression de 20% par rapport à 2019 ;
  • Un retour sur capital de 8,8% ;
  • Un total actif de 97,4 milliards DA (+4% vs 2019).

 

A 30 milliards DA, le capital social reste un des plus élevés du marché, et la marge de solvabilité a atteint le niveau de 40 milliards DA (+4% vs 2019).

 

Cette tendance positive est observée également au titre des produits financiers, lesquels passent de 1,73 à 1,97 milliard DA (+13,84%), grâce à un niveau de placements de 41,7 milliards DA, en évolution de 2,41%, comparativement à 2019. Il en ressort un taux moyen de rendement de 4,66%, contre 4,53% en 2019.

 

Le chiffre d’affaires et la marge d’assurance nette affichent un léger recul par rapport à l’exercice précédent, respectivement à 27 milliards DA (-7%) et 11,38 milliards DA (-8%). Les règlements des sinistres sont de l’ordre de 12,94 milliards DA, en légère baisse par rapport à 2019.

 

En substance, ces agrégats obtenus dans une conjoncture particulièrement difficile, permettent à la SAA de continuer à figurer parmi les acteurs majeurs de son marché, dont elle détient une part de 21,2%. Ces performances continuent d’être réalisées à la faveur du processus de transformation engagé par l’entreprise ces dernières années, dont la diversification du portefeuille d’affaires, la modernisation des processus de gestion et du service à la clientèle, en constituent les piliers.

 

A fin 2020, la SAA comptait 3 319 collaborateurs. Le taux d’encadrement était de 61%, contre 51% en 2019, pour un effectif activant à hauteur des 2/3 dans le cœur de métier de la société.

 

Grâce à ses réseaux d’agences directes et d’Agents généraux, la SAA assure un maillage optimal du territoire national et couvre 100% des wilayas, est-il encore affirmé.

Il est à remarquer que le recul du niveau du chiffre d’affaires en 2020 a été essentiellement le fait de la branche automobile. Cette dernière a eu un manque à produire de plus de 2 milliards DA, causé, comme c’est le cas pour le reste des acteurs d’assurance, par la taxe destinée à sanctionner les engins polluants, instituée par la loi finance 2020 - retirée en 2021 - et que les sociétés d’assurance avaient été chargées de collecter en faveur du Trésor public.

 

Il est notable d’observer que, hors automobile, la SAA a enregistré une croissance de 2%, comparativement à 2019. Cette performance qui a permis de compenser, en partie, le recul des émissions de la branche automobile, doit être perçue comme le fruit des choix stratégiques opérés depuis quelques années par l’entreprise, visant à réduire sa dépendance d’un seul segment et diversifier son portefeuille par l’accroissement des souscriptions dans les risques industriels et les autres branches d’assurance.

 

Sur le plan de la gestion, il est à mentionner le renforcement des mécanismes de gouvernance par la création de nouveaux comités assistant le conseil d’administration, notamment le comité des risques, ainsi que la mise en place de nouvelles structures opérationnelles en charge de la formation, de la digitalisation, de la conformité et du développement des partenariats.

 

Le lancement, durant 2020, avec d’autres acteurs publics, et en dépit de la crise sanitaire, du projet de création de deux sociétés d’assurances Takaful (« Dommage » et « Familly ») est l’une des réalisations majeures de la société. Ce projet vise à améliorer le taux de pénétration de l’assurance et d’offrir aux consommateurs des produits d’assurance répondant à leurs vœux et à leurs besoins.

 

En termes de perspectives, la SAA entend poursuivre, pour les années à venir, ses efforts de transformation et œuvrer à jeter les bases d’une entreprise moderne tournée vers l’avenir et en mesure d’affronter les défis multiples qu’imposera, sans doute, le développement des nouvelles technologies où l’amélioration de l’expérience et du parcours client constituera le véritable enjeu d’exercice pour les sociétés d’assurance.

 

La SAA ambitionne de réunir les conditions permettant de hisser son niveau d’activité pour le mettre en adéquation avec ses fonds propres. La réalisation de cet objectif stratégique, passera par la réorientation des efforts vers les segments présentant un potentiel de développement élevé, en l’occurrence le segment des particuliers et des professionnels. La diversification des canaux de vente de produits d’assurance figure parmi les préoccupations de l’heure de la société. Le lancement prochain de la vente en ligne de certaines couvertures telles que les assurances habitation et Cat Nat, s’inscrit dans cette perspective.  

 

La saturation des segments traditionnels n’offre en effet pas de marges de croissance importantes, outre que ce sont des segments marqués par un niveau élevé de sinistralité, c’est le cas de l’assurance automobile, et par un recours important à la réassurance pour les risques industriels.

 

Cette approche est en phase avec les défis du marché national des assurances, en quête permanente d’une pénétration plus importante de l’assurance dans la société, et d’une contribution plus concrète à la réalisation de l’inclusion financière et à la promotion de l’efficience économique et financière du marché.

 

En conclusion, il est relevé que malgré un exercice exceptionnellement difficile, marqué notamment par la pandémie de la Covid-19, la SAA a réussi à maintenir globalement un niveau de performance opérationnelle satisfaisant, confortant ses choix stratégiques et son ambition de demeurer l’acteur de référence dans un marché plus que jamais compétitif et une économie en pleine mutation.